ACTUALITESKaolack Actu

Le gouverneur regrette et compte organiser des visites de sensibilisation.

PLUSIEURS FOYERS RELIGIEUX ONT PRIÉ CE VENDREDI DANS LES GRANDES MOSQUÉES,

Le gouverneur de la région de Kaolack a demandé aux autorités religieuses d’accompagner l’Etat dans la lutte contre la propagation du COVID-19.
Contrairement à Dakar où un arrêté du gouverneur a interdit la prière du vendredi au niveau des grandes mosquées de la capitale, à Kaolack l’interdiction du Ministre de l’intérieur n’a pas été suivie par certaines familles religieuses qui ont bravé cet interdiction.
Pour le gouverneur Alioune Badara Mbengue, ce genre d’action favorise la propagation du virus et expose les populations.
D’ailleurs, le Chef de l’exécutif régional n’exclut pas d’effectuer des visites dans les familles religieuses pour informer ces dernières des dangers que peuvent procurer ces rassemblements tous azimuts.
Dans cette optique, il a affirmé que la suspension des prières dans les mosquées n’est pas en déphasage par rapport aux enseignements et recommandations de l’Islam.
Interpellé sur la situation des enfants de la rue dans ce contexte de pandémie, le gouverneur Alioune Badara Mbengue a soutenu que des mesures vont très rapidement être prises pour confiner les enfants au niveau des daaras et les protéger face au coronavirus.
Le gouverneur a par ailleurs appelé les kaolackois à s’impliquer dans la dynamique de solidarité mise en brale en accompagnant le comité régional de lutte contre le COVID-19, ceci pour l’intérêt de tous.
Monsieur Mbengue s’est félicité de l’appui financier d’une valeur d’un millions cinq cent mille francs CFA octroyé par le syndicat des pharmaciens du Sine Saloum, qui par ce geste participe à leur manière à la lutte.
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close